Les oiseaux et la biodiversité

 

Vue de l’espace notre planète bleue est exceptionnelle, mais surtout unique comme le mentionne dans la préface de mon dernier livre (Les oiseaux explorateurs)  l’astronaute Julie Payette. 

Alors qu’on recherche avec acharnement des signes de vie sur les autres planètes, est ce qu’on connait l’immense diversité de la vie sur la nôtre.

On évalue entre 10 à 100 millions le nombre d’organismes vivants. On en connaît environ 1,5 million. Les moins connues, les bactéries, sont à l’origine de la vie sur terre (environ 4 000 sont identifiées). On reprendra brièvement les étapes qui on guidés le développement des diverses formes de vie.  

En 25 ans, au contact des populations et des guides que j’ai côtoyés aux quatre coins du monde je désire partager un peu ce bagage.

Que signifie le mutualisme. Comment un arbre envahi par une vigne attire des fourmis découpeuses de feuilles pour survivre. Comment les oiseaux se sont adaptés à l’eau salée (97 % de l’eau sur terre), aux nourritures si diverses et comment ils ont favorisé la croissance de certaines plantes. 

Comment ils survivent  aux terres où l’eau abonde comme aux endroits où elle est si rare (dans les régions les plus arides comme les déserts). Nous verrons à quel point la végétation dépend des oiseaux pour survivre. Comment les oiseaux réussissent à voler à des altitudes de plus de 8 000 mètres. Comment fonctionne le système respiratoire des oiseaux qui ne sont jamais essoufflés. Comment les oiseaux pour survivre ont dû continuellement s’adapter au cours de l’évolution, surtout, comment de nos jours ces adaptations sont importantes et comment on peut les aider. 

Nous verrons qu’ils constituent un excellent baromètre mesurant l’état de santé de notre environnement.

Voilà quelques aspects de la biodiversité de la vie qui seront abordés.